Les terrasses et leurs murets

Emblèmes des paysages cévenols, les terrasses retenues par des murets en pierre sèche regorgent de détails intrigants. La plupart sont cachées dans les bois, à moitié effondrées, mais certaines subsistent et servent encore comme au premier jour.

Terrasses encore utilisées
Terrasses encore utilisées
Ces pierres verticales indiquent une réparation postérieure à la construction du muret

Témoins de la vie des anciens cévenols, ces murets permettaient de profiter d’espaces plats pour l’agriculture. Et encore aujourd’hui, même dégradés, ceux-ci nous rendent encore de nombreux services : lutte contre l’érosion, amélioration de la capacité de rétention d’eau du sol, habitat privilégié de nombreuses espèces qui en dépendent…

Se déplacer en Cévennes : routes, ponts et chemins

Dans ces paysages escarpés, rocailleux et boisés, plein de ravins et de cours d’eau, il n’est pas aisé de se déplacer en dehors des infrastructures prévues pour cela. Routes, ponts et chemins sont ainsi indispensables et leur disposition est à réfléchir avec grand soin.

Pont en arche
Pont en arche

En vous baladant dans les environs, peut-être aurez-vous remarqué ces parapets aux faits arrondis. Ceux dont les lauzes sont les plus serrées sont les plus ancien, ceux utilisant un peu plus de mortier ont été réalisés par les employés communaux, ayant moins de temps pour tailler les pierres et devant donc en utiliser moins.

Parapet traditionnel
Parapet traditionnel
Parapet plus récent

Mais pourquoi les anciens cévenols se sont-ils à ce point embêtés à tailler des lauzes arrondies pour couvrir leurs parapets ? N’hésitez pas à nous envoyer vos hypothèses ! Nous contacter ici.

Les escaliers

Les murets des terrasses dépassent souvent le mètre cinquante de hauteur : pas question donc de grimper par-dessus à chaque fois que l’on veut passer d’un bancel à l’autre. C’est là qu’arrivent les escaliers, infrastructures triviales au premier abord, mais en réalité riches de diverses formes bien différentes.

Escalier volant

Les treilles

Treille prolongeant une terrasse

Le rôle des treilles est multiple : elles se trouvent sur les chemins au sein des hameaux pour apporter de l’ombre et avoir du raisin à portée de main, ainsi qu’au bord des faïsses de culture pour y protéger des plantes sensibles au soleil. Toute les treilles portent de la vigne qui sera récoltée, essentiellement pour le vin.

Treille dans un mas
Treille dans un mas

Les cimetières

Dans les Cévennes, les cimetières protestants se trouvent à côté des mas, voire dans la forêt. Les tombes qui les composent se présentent en toute simplicité avec une pierre dressée au niveau de la tête et une au niveau des pieds.

Un œil non-averti peut aisément se poser dessus sans comprendre ce qu’il voit. A Saint-Martin, à côté de la Cure, on trouve un ancien cimetière avec ce type de sépultures protestantes mais aussi quelques tombes catholiques. A côté de cet ancien cimetière se trouve le cimetière actuel

Entrée du vieux cimetierre
Tombe dans le vieux cimetière
Tombe dans la forêt
Tombe dans la forêt